mercredi 5 mars 2008

Mon quartier : LE BLANC SEAU

TOURCOING, Quartier du Blanc-seau.

Epoque de construction : 2e quart 19e siècle.

A la fin du 13e siècle, le hameau du Blanc-Seau apparaît sur la carte de Tourcoing.


L' origine de son nom vient certainement d' un nom d' enseigne peinte au-dessus de la porte d' une ancienne maison, moitié ferme, moitié estaminet, qui se situait près du chemin des Louchets, aujourd'hui rue de Wattignies.


La première maison où j'ai vécu après ma naissance, rue de Wattignies, tout en haut, derrière le portail il y avait un grand jardin,plein de fleurs, avec un poulailler, un petit bassin avec des poissons, des allées bordées d'oseille,que je mangeais pendant que je me cachais en jouant à cache- cache, un gros prunier avec de délicieuses quetsches, le long d'un mur, une vigne dont nous mangions le raisin très aigre. Sous le porche dans les vieilles poutres il y avait des nids d'hirondelles. (vous pouvez d'ailleurs le voir sur ma petite photo de moi à 18 mois, dans le coin gauche de mon blog, cette photo est prise dans ce jardin.)
Mon coeur battait quand je suis retournée revoir ma rue il y a quelques années et que j'ai réussi à me faire ouvrir la porte par une habitante de l'immeuble, mais qu'elle ne fût pas ma déception , plus de jardin, mais des garages et du béton, j'en ai eu le coeur brisé.


Le quartier dit du Blanc-Seau apparaît comme une petite ville dans la ville avec ses églises Saint-Eloi, rue du Docteur Dupont, (où j'ai été baptisée et fait ma communion),






Saint-Jean l' Evangéliste, rue du Blanc Seau,( ma sœur y a fait sa communion) ,

son cimetière rue du Blanc Seau, (où sont enterrés mes grands- parents paternels) ,

sa mairie-annexe, rue de Mouvaux,( rue où je suis née et où nous allions recevoir à la mairie, le jour de la Saint Nicolas, une orange et un pain d'épice en forme de Saint Nicolas) ,

ses écoles (boulevard Descat, rues des Villas, Claude Bernard, l' Homond et Saint Joseph, rue Molière (je l'ai fréquentée de la maternelle à l'année 1955) .


Le canal qui s' intègre totalement au quartier, le long duquel j'ai passé mon enfance.




Le canal tel que je l'ai connu avec ses péniches tirées par des chevaux et plus tard par de petits wagonnets électriques, le long du chemin de halage, et ses quais de déchargements où nous allions récupérer le charbon qui y tombait.




Le canal aujourd'hui, à droite il y a un mur, plus d'arbres ni de péniches, à gauche, il y a toujours les maisons dont celle de mes grands parents en briques. (quand il faisait très froid, maman me mettait une brique, qu'elle faisait chauffer dans le four de la cuisinière, dans mon lit pour le réchauffer, ce qui m'a valu pas mal d'engelures aux pieds).





Le pont que je traversais tous les jours pour aller à l'école,(l'hiver je le traversais à pieds, car il gelait fort), et ma maison en briques rouges aussi bien sûr, qui se trouvait à droite du canal.


L'embranchement qui se dirige sur Roubaix, où nous allions nager l'été, car il n'était pas encore pollué à cette époque et nous n'avions pas de voiture pour aller à la mer.




Les écluses où nous allions nous promener les beaux dimanches d'été, car près de celles ci il y avait une guinguette avec des jeux d'enfants, une piste de danse et des jeux de boules très grosses en bois, typiques du Nord, pour les parents et des frites que je mangeais dans un cornet avec les doigts.
C'était le temps de l'enfance, de l'insouciance,puis de l'adolescence et des premières amours.

25 commentaires:

Bergson a dit…

nostalgie nostalgie ....

c'était le bon temps surtout parcequ'on était plus jeunes et beaux
;-)

Olivier a dit…

merci pour cette balade dans ton passé, il est dur souvent de revenir dans nos vieux quartiers, tout change, et cela rend encore plus nostalgique. L'autre jour, je suis revenu sur les terres de mes grands parents paternel, (a ercuis dans l'oise) il avait une superbe maison avec un grand parc, et maintenant c'est devenu des lotissements, cela m'a fait un choc.
tu as bien raison C'était le temps de l'enfance, de l'insouciance,puis de l'adolescence et des premières amours.

alice a dit…

Oui, parfois on a envie de se replonger dans les souvenirs, de retrouver des images, des parfums, des saveurs de l'enfance (l'oseille pour toi, les pommes vertes et acides pour moi). On sait quelque part qu'on prend un risque mais on ne peut pas s'empêcher, on se croit fort et plus détaché qu'on ne l'est en réalité. Alors on fait le détour, on prend la petite route qui menait au village, on pousse la porte et...patatras, le jardin s'est transformé en parking, le pommier a été coupé depuis longtemps, la maison rasée, l'épicerie est devenue une banque.
Et les souvenirs en sont bien égratignés...

hpy a dit…

Ca fait parfois du bien de retourner en arrière, de se rappeler des choses, des gens, des évènements. Est-ce le printemps que nous rend nostalgiques? Je ne sais pas, mais j'ai constaté que nous sommes nombreux à nous remémorer notre passé en ce moment.

claude a dit…

Le nouveau look de Bergson est génial !
Que de souvenirs Lyliane et malheureusement le retour en aaaière est décevant. Mais notre cerveau sais bien garder dans un petit coin tout ce que l'on a vu et vécu et c'est ça l'important.
En ce qui concerne ma cuisine, j'essaie de me maintenir au niveau kilos. Le poisson ne fait pas grossir et la crème est hyper allégée.
Hier, je suis allée livrer des napperons chez ma cliente, toujours la même, et l'on est venues à parler du Nord d'où elle est originaire. Elle me disait que petite elle parlait chtimi mais que comme est a quitté son département à 4ou 5 ans, elle a tout perdu.
Je vais me permettre d'imprimer ton post sur le Nord et lui donner pour qu'elle aussi elle ait qq souvenirs.

Daniel a dit…

Encore de belles découvertes.
Un plaisir de te visiter, bisous et bonne journée.

raindrop a dit…

J'ai adoré ce post. merci de partagé ton passé avec nous.
Je suis née à Geneve et j'y suis retournée l'année derniere et ça m'a fait tout bizarre. Mais j'ai adoré faire cette visite au passé.

quintarantino a dit…

Une post trés informative (?). Et j' ai beaucoup aimé les photos du canal et de l' église.

Marguerite-Marie a dit…

c'est un très beau billet, nostalgique mais pourquoi pas? ce sont de beaux endroits où tu as été heureuse et ils n'ont pas toujours tant que ça changé on les a parfois embellis.
Moi j'ai beaucoup déménagé de caserne en caserne (de gendarmerie) mais mon port d'attache est tout de même le Morbihan (Pontivy) car c'est là que je suis allée au collège, au lycée puis mes parents sont revenus à la retraite de mon père et ma mère (92 ans y vit toujours dans sa maison)C'est vrai que c'est une ville charmante j'en ferai quelques photos la prochaine fois que j'irai.
Bonne journée Lyliane

Marie a dit…

Beau reportage sur la vie passée. Tu crois vraiment que ce sont les briques chaudes qui t'ont donné des engelures?

Cergie a dit…

Je lis beaucoup de choses dans ton message qui se termine avec cette guinguette et cette magnifique photo d'écluse
Alors, tu avais ta vie à faire devant toi, tout était ouvert et tu n'avais pas les soucis que devait avoir tes parents, que les bonnes choses.
Tu as une enfance heureuse

Ce quartier semble être une vraie ville, tu te rends compte de son échelle parcequ'il a son cimetière

Il ne faut pas regretter le passé. Le vrai jardin de Marguerite est maintenant un parking et ma grand'mère y a implanté tant d'espèces différentes, mon père, ma mère, ma tante y ont travaillé, moi j'y ai tant de souvenirs. C'est sûr, je suis allée lui rendre visite une fois, je n'irai plus

D'un autre coté, j'ai ma propre maison maintenant. Toi aussi, avec ton joli jardin, ta véranda et tes chats marauds...

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

bonjour
cela semble paisible et tranquille
patrick

hpy a dit…

En cette journée de la femme j'ai reçu un texte que je te transmets sans obligation de le transmettre à qui que ce soit et surtout pas à moi. Et comme d'habitude je l'ai accomodé à ma sauce.

Des fleurs pour toi: gros bisous et plein de bonheur et de jolie fleurs.

Connais-tu l'expression "s'arrêter pour respirer le parfum des fleurs"? Le bonheur te garde gentil(le). Les épreuves te gardent fort(e). Les chagrins te gardent humain(e). Les échecs te gardent humble. Tu es si spéciale.

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

t'as le bonjour du chti (du nord de l'afrique)
patrick
bon we

Marie-Noyale a dit…

Je suis sure que quand vous traversiez ce petit pont chaque matin vous ne vous rendiez pas compte de la beaute du paysage...
On a tendance a prendre pour argent comptant ce que l'on a tous les jours...
C'est seulement quand cela passe dans le passe que l'on se rend compte de sa chance.
Il etait bien joli ce quartier,les apres midi de dimanche au bord de l'ecluse font rever...
Bon dimanche.

Peter a dit…

J’arrive tard, je suis désolé – j’ai des excuses… !
On ressent bien ici comme dans tes messages précédents ton amour pour ta région, pour ta famille et tes amis. Un super message encore une fois !
J’ai enfin vu LE film hier, accompagné par Stéphanie et son ami. On a trouvé des billets que pour trois séances plus tard – tout était complet ! J’avais peur d’être déçu après toute la publicité sur ce film, mais j’étais ravi !

photolicious a dit…

Bonjour Lyliane,

Vous etes un Ch'ti?

esperance a dit…

Eh oui c etait le bon temps
et c est bien beau ton quartier
gros bisous
bon lundi

esbarbiche a dit…

Merci pour cette collection de souvenirs ...

Moi aussi, j'allais me baigner au "Grand Large"

Je suis née à la "barrière du Blanc Séau" probablement un peu avant vous.

Vous n'en auriez pas une photo ancienne ?

fleurus francoise a dit…

comme toi, bapteme, communion, mariage à St Eloi, année naissance 1948. Formidable enfance, patronnages,le canal, l'escalette, le chateau vessier... l'école Claude Bernard a été démolie !!! le canal et ses accacias odorants, terminé, ca reste dans nos mémoires, indéfiniment, tu te souviens de l'abbé Lieber ?

Anonyme a dit…

larsen shivering financings outcome shifting companies stingy condiments ehpnpag thais valuate
masimundus semikonecolori

Diable rouge a dit…

Bonjour c'est super ton site!
J'ai 71 ans et j'habitais r Pierre-Semard à Mouvaux(à coté).J'ai tout retrouvé sur ton site.Le blanc seau ce n'est pas Roubaix ni Tourcoing on est du Blanc seau.J'allais au louvetaux( 5ème Tourcoing ) sur la place près de la rue de Mouvaux arrêt du tram,puis au parc des fauvettes Bd Descat(act une école)On revenait parfois le long des berges du canal(où l'on avu des mariniers et marinières tirer leur péniche).Mon plus lointain souvenir c'était en 1944 les Allemands qui quittaient le cinéma "Le Fresnoy"avec des croix rouges sur leurs camions et l'arrivée des tanks Canadiens ou anglais rue du blanc seau.Mais les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre....Bonne continuation pour ton site...que j'ai trouvé par le plus grand des hasards en cherchant l'écriture de blanc seau...

Anonyme a dit…

Je suis né au Blanc Seau en 1947, j'ai fais ma communion à St Eloi, j'ai été à l'école à St Eloi et j'ai enterré mes copains mort au patronage un jeudi de 1957 ou 58, ce jour là je ni était pas!
J'ai les larmes aux yeux, merci pour ces souvenirs...

Anonyme a dit…

Je rectifie l'accident du patronage c'était en 1957.
J'ai fréquenté l'école St Joseph avec Mme PETIT et Melle Thérèse que j'ai revu l'année dernière elle est maintenant en maison de retraite...Le petit château rue de mouveau était le Château SCOT, je faisais partie des petits chanteurs...Mes parents y faisaient du théatre, bref toute mon enfance...J'ai surement connu beaucoup d'entre vous même toi Lyliane, mais en tombant sur ce site par hazard j'ai eu une montée de larmes surtout en revoyant le patronage, comme dit Claude c'était dans un petit coin de mon cerveau...Amitiés à vous toutes et tous...

Léa Boos a dit…

Bonjour Lilyane

Je suis Léa BOOS étudiante en 2eme année animation sociale et socioculturelle en iut, j'effectue mon stage annuel pour la 2eme fois au Studio du Fresnoy à Tourcoing (quartier du Blanc Seau) et je souhaiterais cette année monter un projet avec des habitants du quartier sur la mémoire de ce lieu et en faire mon sujet de mémoire de fin d'année. (comme vous devez le savoir le fresnoy est un ancien centre de distraction populaire). je souhaiterais savoir si il serait possible de se rencontrer pour vous en parler davantage et effectuer un entretien avec vous! Je vous donne mon mail lea.boos9@gmail.com si vous voulez échanger en amont.

Si d'autres personnes sont du quartier depuis de nombreuses années et veulent me partager leurs souvenirs, n'hésitez pas à me contacter par mail!

Merci

Léa