mercredi 7 janvier 2009

Chavin de Huantar

Un des moments forts de mon voyage au Pérou:
Le Site archéologique de Chavin de Huantar (7 octobre 2008)
garde encore beaucoup de ses secrets.
Bien des éléments font de ce site un des hauts lieux mystiques de l'Amérique latine
La culture Chavin se développa entre les années 1200 avant J.C, sur le versant oriental de la cordillère blanche à 3180m d'altitude.
Les ruines du temple sont le témoignage d'un puissant empire.

Par la disposition de ses édifices, il révèle la silhouette d'un jaguar.

Toute l'architecture est basée sur la quadrature du cercle et suppose que ces hommes avaient des connaissances très poussées en mathématique astronomique.

Notre guide nous explique que l'Obélisque Tello (à gauche)est la sculpture d'iconographie la plus compliquée qui existe au Pérou, et qui jusqu'à présent n'a pas pu être déchiffrée entièrement.
Il mesure presque 3 m et fut trouvé sur la place circulaire du complexe à 40 cm de profondeur.


L'entrée du temple avec ses 2 portails en pierre de 3 m de haut est impressionnante.

Les colonnes taillées avec finesse, sur lesquelles repose un linteau de pièces en roche, l'une blanche, l'autre noire, représentait la dualité du monde religieux Chavin.




Les murs du temple étaient décorés avec plus de 40 têtes-clous et de nombreux panneaux de pierre taillées


L'intérieur du temple est un labyrinthe souterrain de petites cours sur au moins 3 étages.


Au centre du labyrinthe souterrain se trouve le sanctuaire le plus significatif de la religion chavin, le monolythe de granit de 4 m,60 de haut, le lanzon de chavin (lance de chavin), représentant un personnage mi-homme mi-félin.
Un habile procédé de canalisations souterraines permettait de faire trembler la terre en y déviant les eaux de 2 fleuves.
Après les tremblements de terre, la circulation de l'air à l'intérieur de cette salle cérémonielle est certainement la plus déconcertante.
Face à la statue, de part et d'autre de l'autel, les murs comprennent des voies d'aération dont les orifices se font face.
Normalement l'air devrait circuler de l'une à l'autre dans un sens unique. Or une simple expérience prouve que de chaque côté l'air est inspiré et qu'au centre il n'y a pas de turbulence,
un mystère que des années de recherches n'ont toujours pas élucidé.



Les sacrifices humains ne semblaient pas exclus des cérémonies.

Par leurs marches immenses et leurs plafonds bas, les galeries intriguent et

je me demande à quoi ressemblaient les hommes qui s'y promenaient.

16 commentaires:

Daniel a dit…

Magnifique, nous en apprenons des choses chez toi... Nous ne blâmerons jamais assez la suffisance des moines et conquistadors qui détruisirent tout ce qui était contraire a leurs point de vue ou profit.

Olivier a dit…

c'est grandiose, surtout de voir l'avance qu'il avait sur nous. On doit se sentir tout petit devant ça.

Miss_Yves a dit…

Impressionnante culture!Connaissances poussées et mystères piquent notre curiosité ...

alice a dit…

As-tu jeté un coup d'oeil aux bouquins dont je t'ai parlé? Et ta bataille de boules de neige, avant ou après ton post? Bon, j'arrête avec mes questions!

Peter a dit…

Je n'arrive pas à voir les photos! Je reviens plus tard... ou demain! Bises!

claude a dit…

Quel magnifique reportage ! Et avec la musique on s'y croirait presque. Peter a raison, tu devrais mettre tes photos en plus grand. Quand on les agrandit on se rend mieux compte, Faut agrandir quoi ! Mais c'est un post très intéressant.Tu as fait un fantastique voyage. Que hablan espanol ?

Marguerite-Marie a dit…

merci du dépaysement avec musique et de très bonnes explications. J'attends la suite.

Marguerite-Marie a dit…

je viens de recommencer en agrandissant toutes tes photos ...il y en a de franchement saisissantes tu as très bien réussi tes prises.

Bergson a dit…

le blog de la connaissance du moment

non non souvent

j'aime bien les têtes de clou, ça me rappelle certains hommes politiques

Pas a pas a dit…

je me promene toujours avec toi, nous allons ou la prochaine fois?

Cergie a dit…

Les hommes qui s'y promenaient ressemblent aux hommes que tu as croisés. Un de mes amis bloggueurs que j'ai rencontré est métis d'européen et d'amérindien, je le voyais sur ses traits même s'il a les yeux verts. (Comme l'émeraude des masques ?)
Vraiment tu me remets en mémoire comme j'ai aimé cette civilisation ; lorsque j'étais ado elle m'intriguait et me faisait peur. J'aime beaucoup la façon dont tu nous fais part de ton voyage. Et ton regard. Prends bien ton temps pour partager avec nous.

Peter a dit…

Quand j’ai essayé de passer la dernière fois, je ne voyais pas les photos (un problème google je suppose) ; maintenant oui !
Oui, les anciennes cultures sud-américaines sont vraiment impressionnantes! Il n’y avait pas que les incas !

(Pourtant les incas n’écrivaient pas et n’utilisaient pas la roue – incroyable si on pense ; voir la taille et le poids des pierres dans les constructions.)

Bon week-end !!

willykean a dit…

Belles images que vous partagez avec nous. Merci pour le voyage virtuel que vous m'offrez.

On parle beaucoup de cette plante, la Maca, avec des vertues exceptionnelles, en avez vous entendu parler? A ce qu'il parait, elle pousse sur les sommets pérouviens.

GMG a dit…

Alors, on attendait le Blue Danube et tu nous donnes «Inty Raymi»? ;) (tu m'as fait redécouvrir «Indios del Sol - Folklore de Bolivia y Peru» un disque en vynil des années 60; incroyable...)
Belles photos!
Bonne semaine!

Marilyn, la Californienne a dit…

Superbe, ce temple et tes photos aussi ! Quel regal, les choses historiques d'autre pays, n'est-ce pas ? Bonne semaine !

splendid a dit…

prada purse
prada uk
prada hand bags
miu miu
miu miu handbags