dimanche 22 mars 2009

Cimetière de Chauchilla

La nécropole Pré- Inca de Chauchilla est située à 20 km de Nasca.
Encore une après-midi remplie d'émotions fortes,
pour moi qui rêvait d'être archéologue, me retrouver dans ce désert rempli de tombes, de momies, de restes d'os humains, de lambeaux de tissus, de bandelettes et de morceaux de poteries!

j'étais" aux anges",
j'en ai mis plein mes poches, car sur place je n'ai pas eu le temps d'essayer de reconstituer une poterie.

A l'entrée, un petit musée où sont exposées des momies trouvées dans les multiples tombes.

Je suis entrée dans la peau du personnage en espérant qu'il me livre ses secrets, hélas aucun dieu Incas ne m'a exaucé!

l'extraordinaire état de conservation des momies est essentiellement dû au climat aride et sec de cette région, quasiment privée de précipitations.

Un chemin balisé mène aux différents sites intéressants.

Le cimetière de Chauchilla est composé de centaines de tombes, dont une dizaine sont ouvertes à la visite.


Il y a des enterrements individuels et multiples.

Ces derniers correspondraient à des personnages importants inhumés en compagnie de leurs servants.


Les corps étaient momifiés, la tête en dehors du fardeau, mais recouverte, dans certains cas, avec des masques de plumes.
Remarquez leur longue tresse de cheveux, posée à côté ou au devant d'eux.




Ensuite, Je suis allée rendre visite à un restaurateur de poteries trouvées dans les tombes,

je ne vous dis pas comme j'étais émue et fière, quand il m'a mis dans les mains une poterie de plus de 2000 ans! qu'il était entrain de restaurer.

AH! si cette dernière pouvait parler!!

Encore une visite très intéressante des artisans orfèvres extrayant et travaillant l'or dans le plus pur style de la région.


L’or n’est pas synonyme de richesse pour des centaines de milliers de Péruviens, mais bien celui de leur lutte quotidienne pour la survie.
Les près de 30 000 familles de mineurs artisanaux le savent bien, elles qui ont trouvé leurs moyens d’existence en 1999 dans les mines artisanales.
La vie dans les mines est rude et l’or n’est pas facile à trouver et à extraire. Les mineurs ont adapté leur savoir à la pratique et les techniques utilisées ne diffèrent guère de celles de l’époque coloniale,avec des outils archaïques et du mercure.

18 commentaires:

Catherine a dit…

A nouveau une visite très interessante que tu partages là avec nous, Lyliane.
Une question : Rassure moi, ce sont des copies qui sont exposées à l'extérieur, soumises au intempéries et juste protégées par un petit auvent de fortune ?

Oui, on imagine la vie des chercheurs d'or. Surement pas facile tous les jours. Mieux vaut être à la fin de la chaîne de production-commercialisation qu'au début, à son extraction.

Bon dimanche Lyliane.

Daniel a dit…

Mieux qu'être aux Anges, tu étais avec les Anges ce son bien eux qui veillent sur les morts...
Les chercheurs d'or !!!!
La comme ailleurs la richesse ne va pas aux travailleurs... ;-))

Thérèse a dit…

Quelle extraordinaire visite par blog interposé!
On peut tout imaginer et rester avec un mystère entier.

Olivier a dit…

surprenant ces tombes avec tous ces corps momifiés, dans un sens, c'est comme si ils continuaient a vivre....

Marilyn, la Californienne a dit…

Quelle merveille, cette cimetiere ! On trouve et on apprend beaucoup de la vie dans une cimetiere, je pense. Et les morceaux de poterie, un vrai tresor pour quelqu'un qui voudrait etre l'archeologue. Tellement super !! Merci de parteger tes photos superbes avec nous tous.

Marilyn

claude a dit…

Mais tu as vu des choses extraordinaires là-bas ! des morts et de l'or ! La partie cimetière estun peu macabre mais impressionnante à voir et je pense un peu comme l'ami Olivier.
Tu es très bien en présentation de poterie !

Bergson a dit…

Merci pour la visite on apprend tout du Pérou grâce à toi.

As tu cherché un peu d'or ?

Château-Gontierdailyphoto a dit…

Alors là, j'avoue que je n'aurai pas participé à la visite. Mais c'est très intéressant.

claude a dit…

Ma chère Lyliane, je n'oserai jamais dire que tu ressembles à une potiche, mais comme présentratrice tu est bien, tu as bien la pose.

hpy a dit…

C'est de l'Art, ces poteries, ces dessins, ces tout.
Je te souhaite une bonne semaine, ensoleillé si possible, bien que cela commence avec un temps plutôt couvert.

Peter a dit…

Extraordinaire ton voyage, ce que tu as vu... Merci pour ce reportage complêt et extrèmement intéressant!

Marguerite-Marie a dit…

c'est encore une visite plus qu'inattendue et très bien commentée. J'aime beaucoup la visite de ces tombes. Moi aussi je me pose la question est-ce une reconstitution ou tout est vrai "en os" .
Encore une évasion grâce à toi.

Pas a pas a dit…

bonjour
il y a la meem chose au chilli dans le desert d'atakama
merci de ce voyage

Cergie a dit…

On n'est pas grand chose et l'or on ne l'emporte pas dans la tombe du moins par chez nous. Aussi as tu bien raison de profiter et réaliser tes rêves.
J'ai lu que le musée de l'Homme va fermer pour réfection et qu'ils vont donc remiser le crane de Descartes (pas celui de D.jeune mais de D.vieux "mort à Stockholm dans le glacial palais royal de Suède le 11 février 1650" d'après Wikipékia ) qui a des écritures sur le dessus...

Miss_Yves a dit…

Surprenant et impressionnant! Le genre de visite que mon époux fuirait !
Une des photos de momies m'a rappelé "les sept boules de cristal"

Et n'oublions pas :
"Le Couesnon en sa folie
mit le mont en Normandie"
Ce ne sont pas les normands mais la rivière locale.

ALAIN a dit…

J'ai toujours pensé que c'était une drole d'idée de sortir les morts de leur tombe.

melanie a dit…

Impressionnant et émouvant ce cimetière dont j'ignorais l'existence. Très belles photos destinées à ceux d'entre nous qui n'iront jamais voir ! Tes photos, comme les livres, donnent à connaître et à réfléchir.

Anonyme a dit…

j'y suis passée, Super. Dommage que des pilleurs n'aient pas respecté ce site... MOANAHERE