samedi 29 août 2009

Route des volcans

Entre Arequipa et le canyon de Colca est une pampa d'altitude désertique sur une centaine de km, on peut y croiser des troupeaux de lamas, d'alpagas et de vigognes vivant dans des paysages où les volcans se dessinent dans la clarté du ciel bleu.
Tôt le matin, je quitte Arequipa pour Chivay en minibus en traversanrt la cordillière des Andes,
je découvre la Pampa Canahuas, une réserve naturelle de Vicunas
(camélidés du continent américain, en voix d'extinction)



Au loin ce sont des vigognes
(on se croirait dans le désert saharien avec des chameaux!)
Les vigognes ne peuvent se reproduire qu'en liberté, les troupeaux appartiennent à un village, ils sont marqués.
Les paysans ne peuvent tondre les vigognes qu'une fois tous les 2 ans.
La laine de vigogne est très contrôlée et est excessivement chère.

Je suis à 4450m et j'ai bien besoin de mes feuilles de coca,

et encore plus au passage de ce col de Pata Pampa à 4800m,
où sont dressés des amoncellements de pierres destinés aux dieux de la montagne.


Les principales espèces protégées


D'après des journalistes du National Géographic,
la vrai source du fleuve amazone serait le volcan Nevado Misti
Là naîtrait le rio Apurimac qui se jette dans l'Ucayaly.
Ce dernier forme l'Amazone en se joignant avec le rio Maronon venu de l'équateur.

Les antiques civilisations


Le EL Misti 5997 m (le monsieur) n'est pas le seul volcan autour d’Arequipa , mais le plus célèbre et élégant et au milieu de deux plus petits volcans,
"le Chachani" (l'aimé) et le "Picchu Picchu" (le dessus supérieur).
La pression entre les plaques tectoniques de l'Amérique latine et du Pacifique a créé quelques dates mémorables : les tremblements de terre 1687 et 1868 a détruit presque chaque bâtiment dans la ville.



Hualca Hualca 6025m est un volcan éteint,

Le Nevado Chachani 6075m, est le plus haut des volcans au sud du Pérou.

D'un seul coup, surgi de nulle part,
ce petit garçon m'a accompagné sans rien demander,
il posait seulement pour les photos.



L'Ampato est un volcan endormi de 6288m d'altitude,
Il a la forme d'un crapaud, d'où son nom en langue quechua
(qu)Janp'atu).

le Sambacaya 5 967 m, est le septième plus haut volcan actif du monde.



Ce petit chinchilla se réchauffait au soleil et attendait lui aussi d'être pris en photo.

10 commentaires:

Daniel a dit…

Tu nous fais languir...
Et voila! un magnifique dépaysement !
Superbes images et j'imagine de sublimes souvenirs.
Bise bonne journée... :o))

ALAIN a dit…

C'est vrai que c'est le genre de paysage que l'on ne voit pas souvent. Désertiques et pourtant pleins de vie. Le chinchilla est très mignon.

Olivier a dit…

superbe ballade sur la route des volcans, j'aime bien les photos avec l'enfant venu de nul part, c'est vraiment sympathique

Thérèse a dit…

Le petit garçon et le chinchilla ont bien fait de montrer le bout de leur nez. A part la contemplation et la méditation qu'y fait-on? Surement pas bloguer lol.
Mais que j'aimerais y être!

hpy a dit…

Les paysages sont grandioses,mais où habite le petit garçon? Chez le lapin chinchilla?

claude a dit…

C'est super sympa de nous remmener au Pérou : de beaux paysages, des cours de géo, un petit Péruvien qui poser pour les photos et le chinchilla en prime. Bravo !
Tu as du prendre des montagnes de notes pour nous conter ce beau voyage.

Pas a pas a dit…

c'est quand meme un voyage de reve que celui là

Cergie a dit…

Quelle impression d'être tout petit, surtout avec ta photo d'accroche (j'aime le contraste entre les lignes horizontales et le cône du volcan, le rythme donné par le vigognes et les deux tons : bleu et beige-brun)
Surgi de nul part cet enfant ? Comme au Maroc où le désert était toujours habité. Tu passes de l'immensité au détail et ton post en est passionnant. Comme toujours.

Marie a dit…

Tes photos sont très belles mais la région est vraiment désertique.

Miss_Yves a dit…

Quels paysages impressionnants...
La photo 2 donne vraiment une impressio d'immensité, où se perd l'élément vivant ...