mardi 9 juin 2009

Petites vacances

Je pars au mariage d'une nièce, puis en vacances,
mais je ne vais pas loin et reste en France,
visiter le Périgord, une région que je ne connais pas.




Il n'y a pas une petite place pour moi, tu ne m'emmènes pas?
semble me demander mon Ango



Reviens vite, je t'attend début juillet.


A bientôt, bonnes vacances à ceux qui en prennent aussi.

samedi 6 juin 2009

Pour toutes les mamans



Cela devrait être tous les jours que l'on devrait souhaiter une bonne fête à sa maman et la couvrir de bisous.

Dans la Grèce Antique, les historiens ont décelé dans les rites printaniers de Rhea, la Mère des Divinités, la trace d'une célébration particulière en l'honneur des mamans.

La première mère qui a été fêtée, c'est celle des dieux, Cybèle.
On a commencé à la fêter en Phénicie puis dans l'empire romain.

L'origine de cette célébration nous vient des Etats-Unis.
En 1872 , le jour de la fête des mère a été suggéré par Julia Ward Howe . Elle organisait une réunion annuelle de la journée des mères à Boston, chaque année.
Ce fut la première personne à suggérer que l 'Amérique consacre un jour pour honorer toutes les mères. Mais la plupart des personnes ne prirent pas son idée au sérieux, et ce n' est qu’ en 1907 que les choses bougèrent.
Ayant perdu sa mère le second dimanche du mois de mai 1907, une Américaine nommée Anna M. Jarvis institutrice de son état, entreprend une démarche auprès des autorités de son état, la Virginie, pour célébrer un service religieux en l'honneur de toutes les mamans lors du second dimanche du mois.

L'année suivante, la première Fête des Mères sous la forme que nous connaissons aujourd'hui est célébrée à Grafton, lieu de naissance d'Anna Jarvis. Sa campagne semble émouvoir la population, car l'usage s'implante bien vite dans le reste de la Virginie.

En 1914, le président des Etats-Unis, Woodrow Wilson, institue le second dimanche de mai comme journée de fête officielle en l'honneur de toutes les mamans.


C'est en 1917 que les soldats américains, entrés dans le premier conflit mondial, propagèrent cette célébration en Europe.
Les américains qui avaient opté pour un vrai "Mothers Day" le deuxième dimanche de mai à la fin du XIXème siècle, la développent ardemment durant la première guerre mondiale, éloignement oblige.
Les français chargés du courrier constatent alors des envois massifs à
cette date qui leur est mystérieuse. Et la France ayant encore plus besoin de se repeupler après la guerre 14-18, cette coutume bien implantée outre-Atlantique de "Fête des Mères" va faire des émules.
Dès juin 1918, prenant modèle sur les soldats Américains, les Français ont célébré la première fête des Mères,

le 9 mai 1920 ( le jour de la naissance de ma maman), le Ministre de l'intérieur met en place par arrêté "la première journée des Mères de familles nombreuses" .
Cette fête était à l'origine un instrument de la politique nataliste de l'époque il fallait
repeupler la France exsangue après que la fine fleur de ses jeunes hommes soit tombée sur les champs de bataille.On honorait surtout les mères de familles nombreuses. C'est ainsi que dès 1920, émanent de divers partis et institutions des demandes de célébration de la mère plus en tant que pourvoyeuse de futurs petits soldats qu'en tant que femme au foyer.

La fécondité est alors érigée en vertu civique. Cette aspiration, puissamment relayée par un courant patriote, fut officialisée en 1926.

Mais, la Fête des Mères sous sa forme actuelle, c'est-à-dire, célébrant toutes les femmes ayant connu la maternité, sans discrimination par rapport au nombre d'enfants, date du Gouvernement de Vichy.

Le 25 Mai 1941, le Maréchal Pétain institue définitivement "la journée nationale des mères".
A l'époque, l'image que l'on véhiculait de la mère est totalement différente de celle qui existe actuellement. Il s'agissait alors d'une mère au foyer, bonne cuisinière, peu éduquée, relativement soumise aux contingences masculines.
Cette fête laïque très populaire en France a été instaurée officiellement en Mai 1950 sous la Présidence de Vincent Auriol.

Ce n'est que sous le Général de Gaulle que la fête des Mères est fixée au dernier Dimanche du mois de Mai.



Herzliche grüsse zum mutertag

Happy mother's day


Onnea äitienpäivänä




Buona festa mamma

Gelukkige moederdag


Feliz Dia da Mãe

Grattis på Mors dag !


Même si le lilas a oublié de fleurir,

Même si l'alouette a oublié de chanter

Même si le soleil a oublié de venir,

Ne t'en fais pas Maman chérie,

Ne t'en fais pas, moi je suis là!


Bonne fête à toutes les mamans,
(avec quelques fleurs de mon jardin).