mardi 6 juillet 2010

Des " cht'i " Champions Olympiques

A Tourcoing ( ma ville de naissance), comme dans beaucoup d’autres villes du Nord, on n’attendit pas après la construction de piscines pour fonder les premiers clubs et organiser les premières compétitions, les canaux firent l’affaire et les spectateurs furent nombreux.
Après la guerre, je nageais dans le canal sur le dos de mon père.

Gustave DRON fera construire une piscine avec bains et vapeur en 1904, il rendra obligatoire en 1911, la natation à tous les élèves de la ville avec l’appui de l’inspection médicale et scolaire.

Voilà pourquoi j'avais l'obligation d'apprendre à nager comme tous les Tourquennois, à cette époque, c'était rare de savoir nager grâce à l'école.

L’âge minimum pour le début est fixé à 11 ans. La durée de la première séance est fixée à 10 minutes puis augmente progressivement. Cette méthode aura des résultats remarquables.
(les meilleurs scolaires se voyaient offrir la gratuité de l’accès à la piscine l’année suivante dans le cadre des horaires du club).
Elle sera copiée et prise en exemple dans la France entière
(reconnue comme méthode nationale par la Fédération Française de Natation).

"Travail, Discipline, Camaraderie", c’était la devise.

La discipline est de tous les instants. La séance se réalise dans le silence absolu.

Pour rationaliser l’apprentissage au plus grand nombre, Paul BEULQUE fabriquera son appareil de suspension collective pouvant "débiter" jusqu’à 60 élèves à l’heure.


La procédure d’apprentissage consiste à décomposer le mouvement global de la brasse en quatre temps et du dos en trois temps.
La cadence des mouvements est même définie par des partitions musicales pour batterie en fonction de la nage et du tempérament de l’élève.
Le passage à la nage complète se fait de façon progressive.
Certes, elle est aujourd’hui critiquée pour sa rigidité et son aspect quasi militaire.

La ville de Tourcoing fut considérée, au moins jusque après la deuxième guerre mondiale, comme un exemple en France tant sur le plan sportif qu’au niveau de la natation scolaire.

La piscine était alors en fin de construction et Paul BEULQUE, qui voulait fonder une société de nageurs, créa:
les Enfants de Neptune de Tourcoing,
aux maillots couleurs bleu ciel et blanc.
Mon père faisant parti des enfants de Neptune de Tourcoing, m'inscrivit dans cette société , je fis de la natation synchronisée et j'allais au moins 3 fois par semaine à la piscine pour m'entrainer et pour mon plus grand plaisir.



Henri PADOU,
géant débonnaire, avait toutes les qualités du joueur de water–polo.
Il fut notre champion national.

Il participa avec les E.N.T. à 25 championnats de France et il fut sacré
25 fois champion.
(de 1919 à 1946).

Il a compté 112 sélections nationales, a participé à 4 olympiades.
Il fut champion olympique avec l’équipe de France (comprenant 5 Tourquennois) en 1924 aux Jeux Olympiques de Paris.
Parallèlement il obtint 10 titres de champion de France et 21 sélections nationales en natation.

Il a été l’un des sportifs français les plus populaires à l’étranger comme chez nous. Il a même eu le mérite de prendre la balle quatre fois de suite à Johnny WEISSMULLER, alias TARZAN, lors d’un match de polo France–U.S.A.

Bonnes vacances à tous, soyez prudents, ne présumez pas de vos forces si vous nagez en mer.

5 commentaires:

hpy a dit…

On va voir si le commentaire reste!
(J'ai appris à nager dans la mer.)

claude a dit…

Moi, dans une rivière en colo. J'avais mis au bouée bien gonflée autour de ma taill et ai traversé la riciève aller et retour. Quand je suis revenue sur la rive ma bouée était tout dégonflée. Je suis dis alors que je savais nager.
Dis moi, c'est pas dans cette piscine que l'ancien coach de Manaudou a fait ses écoles de nat,parce que comme tu dis? il fait un peu sergent militaire.
Tu viens de faire un beau reportage, Lyliane.

Trotter a dit…

Bonjour Lyliane! Moi aussi, j'ai appris dans la mer... ;) c'est pour ça que ce n'est pas fameux... ;))
Comme l'Hollande d'ailleurs... Nuestros Hermanos n'ont pas donné aucune chance... ;)

Entretemps, comme je suis au bureau, Blogtrotter 2 est à la plage! Amuse-toi et aie une très bonne semaine!!

Peter a dit…

Bravo pour ces hommes! Moi, aussi; j'ai appris à la mer, une mer sans marées, un peu fraiche.

Thérèse a dit…

Formidable cette présentation! Et j'ai admiré l'appareil de suspension...
A Chandler les canaux ont servi également de piscines avant l'apparition de celles-ci!
Pour ma part, je n'ai pas trop appris, donc je suis restée une fort moyenne nageuse avec une claustrophobie marquée lorsqu'il s'agit de rester sous l'eau mais enfants obligent, j'ai surmonté toutes mes peurs pour pouvoir être en à la hauteur en cas de besoin ce qui m'a servi par la suite.