mardi 1 juin 2010

Au Pays des Guinguettes

Les guinguettes, qui tirent leur nom du "guinguet" ou"guinguet", vin parisien, et du verbe "guiguer" ou "giguer" qui signifiait sauter, sont nées dans les villages de Belleville et de Montmartre, à la fin du XVIIIe siècle, afin d'échapper à l'octroi, la taxe sur les marchandises entrant dans la capitale.Vers 1860, Paris annexant ces villages, les guinguettes s'installent en bordure de Seine et de Marne.

La première moitié du XXe siècle sera leur âge d'or et on en comptera plus de 200.

Aujourd'hui les guinguettes sont en péril, mais les étrangers, Américains et Japonais, s'y rendent sur les traces de ces impressionnistes qu'ils apprécient tant, avec à l'esprit le tableau de Renoir,


le Déjeuner des canotiers.


La journée a commencée dans le port de plaisance de Paris Arsenal à la Bastille avec un temps superbe.

Nous arrivons à la première écluse : écluse de la Bastille d'une dénivellaion de 2 m.





Après avoir passé l'écluse de la Bastille, j'ai découvert les quartiers Est.



La Grande bibliothèque(François Mitterand) de France et Bercy (ministère des finances)

Au confluent de la Seine et de la Marne, Chinagora le centre chinois, véritable pagode flottante. construite en 1992.




Tranquillement le bateau remonte la Marne, vers l'écluse de Saint Maurice, lieu d'enfance de Delacroix., puis longe l'île du Moulin brûlé,Nous arrivons à l'écluse de Saint Maur, le dénivellé est de 4m.





Une grosse péniche est venue se garer à côté de notre petit bateau et quand elle a quitté l'écluse devant nous, j'ai pu lire qu'elle était ch'ti de Dunkerque



Puis nous nous engageons sous la voûte de Saint Maur (datant de 1821 et de 600 m de long) et comme il est l'heure de l'apéro, nous arrivons à Joinville le pont, au restaurant " chez Gégéne", pour un déjeuner animé.



En 1918, Eugène Favreux arrive avec sa roulotte et s'installe sur les bords de Marne. A cette même époque, Joinville le Pont devient le centre français du cinéma, Eugène Favreux tient la cantine des studios de cinéma et chez Gégène devient rapidement un lieu à la mode.

Les années folles battent leur plein et la fête aussi.

En 1953, Roger Pierre écrit la chanson "A Joinville le Pont", cette valse devient un succés et confère une notoriété à la guinguette.Le repas se déroule dans une ambiance musette, au son de l'accordéon et passionnée de danse, je retrouve les joies de la valse et autres danses....

16 commentaires:

Olivier a dit…

une belle promenade, jamais fait, cela me donne envie

hpy a dit…

Tu as du faire un beau voyage là. Je pense que ça m'aurait plu aussi. Chez Gégène, je me rappelle d'y être allée une fois, je ne me rappelle plus avec qui, mais c'est vrai que ça sortait de l'ordinaire. Sympa.
Et alors, quand est-ce que tu m'invites? Il faut qu'on trouve une date qui convienne à toutes deux (tous quatre).

Thérèse a dit…

De bien belles excursions en bateau!
On y découvre toujours des lieux où l'on a envie de revenir par la suite.
Justement, à notre groupe de lecture, nous avons "Le déjeuner des canotiers" écrit par Susan Vreeland, au menu. Peut-être est-il traduit en français?

Marguerite-marie a dit…

une belle balade qui me donne une idée lors d'un séjour parisien.

Solange a dit…

C'est très intéressant, une ballade que j'aimerais beaucoup faire en réel.

claude a dit…

Une balade sur l'eau vachement sympa. Je vois que tu as guinché.
Les écluse me rappelle cette de mon enfance que nous faisions fonctionner des fois.

delphinium a dit…

Et bien à moi aussi,cela me donne l'envie d'aller faire un tour en bateau par là-bas. Par contre, je ne sais pas danser la valse... Quand je danse, je m'éclate la tête plutôt sur de la musique électro. ;-)
Bises et bon WE

Peter a dit…

Les joies de la valse... les photos de toi manquent! :-)

Trotter a dit…

Bonjour Lyliane! Je n'ai jamais fait ce tte promenade en bateua; une partie à pied - de la Bastille à Bercy -, mais pas plus... ;)
Jolie!!

Blogtrotter 2 est en train de partir de la Turquie, version 2009. Amuse-toi avec les vues et aie une bonne semaine!!

Pas a pas a dit…

bonjour
un message pour t'inviter a venir sur mon blog et voir les lunettes de l'espoir
merci de ton don
bises
patrick

Deslilas a dit…

Remonter aux sources des rivières est un beau passe temps.
Jacques Réda a écrit un beau livre sur un voyage à solex "Un voyage aux sources de la Seine".

Marilyn, la Californienne a dit…

Coucou chere Lyliane -- un tres, tres beau voyage, celui-ci. Sur les rivieres, les souvenirs des autres voyages et au meme temps les delices d'aujourd'hui, non ? Ta chere maman etait en voyage avec toi encore sur ces rivieres, pendant ce voyage, j'en suis certaine. Tu as raison en ce qui concerne nous americains cherchant les impressionistes. Ca me donne mes souvenirs des jours sur la Seine en ta Normandie. Quel grand plaisir, a cette epoque et maintenant encore. Gros bisous et bonne soiree.

Catherine a dit…

J'ai bien aimé suivre ta traversée au cours de l'eau.
Et les photos à la Guinguette ? à suivre....?

Chez Madeleine a dit…

Bravo une vraie reprise d'une vraie Blogueuse!!!
Tu nous gate en images.
Continue A +

Trotter a dit…

Bonjour Lyliane!
Blogtrotter 2 est arrivé en Sardaigne, une véritable merveille dans la Méditerranée… Amuse-toi avec les vues et aie une bonne semaine!!

Pas a pas a dit…

tres tres belle promenade
pourquoi aller ailleurs
a bientot