jeudi 30 août 2007

History of bicycles

By all times, the Dutchmen make bicycle.
In Holland, not need them to attach, anybody does not steal them, that would be a crime!
You can to also let you drive, these funny bicycles wait to you in front of the station.(Berlin Hauptbahnhof)


In Berlin I had met that of PHO (it had spoken about the bicycles of Paris in its blog of July 28)
The sun returned, I wanted to make bicycle.






11 commentaires:

Olivier a dit…

belle collection de velos. Avant j'allais au travail en velo, mais je me suis fait vole 2 fois un velo, alors retour à la voiture (elle est tellement pourrie que personne n'oserait la voler ;o)).
Et puis le velo, c'est le theme du moment, un maire va peut-etre etre reelu juste pour proposer des velos ;o))

Peter a dit…

Once more a good story!

I have a feeling that the biking operation in Paris is working quite well. I have now been biking several times.

Bergson a dit…

et oui après l'explication une petite démonstration !! combien de kilomètres?

les vélos sont à la mode en librer service ou comme nouveau pousse pousse

claude a dit…

Un voleur de bicyclettes est comme un voleur de chevaux ! Pour en revenir au vélo, cela devient à la mode chez nous, Paris va bientôt ressembler à Amsterdam ! Dis donc Lyliane on a presque le même châlet !

hpy a dit…

C'est à la mode, oui! Des vélos à pédales, et même des velos à pedale-moteurs. Bon WE à toi.

hpy a dit…

Je dédie mon post d'aujourd'hui sur hpy bis à Michel

Marie a dit…

Quelle chance de pouvoir laisser son vélo sans l'attacher. En 2000 on m'a volé mon beau vélo TREK, et j'en ai été vraiment malheureuse. Maintenant celui qui me reste je l'attache devant le bureau de police. Ca me rassure un peu. Je fais du vélo pratiquement chaque jour. Bon week-end à toi.

Cergie a dit…

En tout cas, tu veux surtout prendre la vie du bon coté et t'amuser, ça se voit !

En ce qui concerne le vol des bicyclettes, je me souviens avoir regardé parce que je les trouvais belles avec un copain et une copine, et des malabars parlant le hollandais sont arrivés avec un air mauvais.
Ils ont pas eu l'air de vouloir comprendre nos explications et nous avons du prendre la poudre d'escampette.
Donc confiants tout en restant méfiants.

Cergie a dit…

Ben ils parlaient le hollandais pacequ'y zétaient hollandais, et qu'on n'étaient en n'hollande, c'est normal.

delphinium a dit…

C'est affreux par chez nous, il n'y a pas tellement de coins plats alors il faut tout de suite avoir de bons mollets pour faire du vélo. Et un physique d'enfer. J'ai un VTT qui trône encore dans le garage chez mes parents, mais je n'ose plus tellement remonter dessus car il y a déjà quelques années, cet espèce de patate de vélo m'a poussée hors de la selle et je suis tombée. Boum bada boum!

lyliane a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.