mardi 11 novembre 2008

DUR...DUR !!

Difficile de redescendre de si haut, après avoir vécu mon rêve aussi intensément!

Difficile physiquement, avec ce décalage horaire:
3 semaines à plus de 3000m avec des gens authentiques et très sympathiques, vivant le plus possible avec la nature,
et surtout difficile moralement :
revenir dans un pays dit "riche", revoir tous ces magasins qui "dégueulent de bouffe", de jouets, le très commercial père Noël , la débauche des illuminations de nos rues et la frénésie de la consommation, ça m'écoeure.
Noël est la fête chrétienne la plus païenne.


Là bas, j'ai trouvé l'or du Pérou dans les yeux de ce petit garçon, quand j'ai visité l'école, lorsque je lui ai donné un cake oublié dans mon sac de voyage

et dans ceux de cette petite fille de l'Ile de Taquilé sur le lac Titicaca, à qui j'ai donné un bonbon à la Coca.
J'étais un peu leur père Noël pour eux,

Aussi je suis restée là bas, de l'autre côté de l'équateur, la tête dans les nuages.

29 commentaires:

Therese a dit…

Un coeur pour voir et le reste devra suivre...
Quel plaisir de lire tes lignes!

Marie-Noyale a dit…

Welcome Back!
enfin..meme si vous auriez preferé rester encore un peu plus longtemps..
Quand on voit le regard magnifique de ce petit garçon..
C'est moi aussi, un reve de pouvoir aller la bas..j'espere que je pourrais le realiser..
Je repasserai plus tard.
Bonne journee.

Bergson a dit…

je pensais que tu t'étais installée la bas !!

bon retour dans la société en crise

Peter a dit…

Content de te retrouver sur ton blog ! Les enfants là bas (et ailleurs) sont adorables ! Ce qui m’a frappé aussi était de voir les écoliers, impeccables dans leurs uniformes. (Tout le monde a droit à l’école, mais ça ne veut pas dire que tous les enfants y vont vraiment.) J’ai l’impression que tu as fait ton voyage avec le bon esprit ! Il n y a pas que les beaux paysages à voir !

claude a dit…

Contente de te retrouver, Lyliane ! Dans un pays en crise, où on se plaint de tout parce que nous ne voyons pas toute la misère du monde.
Malheurseument on ne peut pas le changer. On ne peut pas pas donner à tout le monde, quand nous ici, des gens sont en grande difficulté.
Le monde est mal fait, mais il faut avoir espoir en des jours meilleurs, pour toute la terre entière. Une partie de cet espor vient des USA qui ont voté pour Obama à la présidence. Allez courage pour ce retour mais garde bien quelques pensées là-bas.

Webradio a dit…

Bonsoir Lyliane !
Eh oui, le retour va être dur...
Elles sont jolies Tes photos, et tes paroles me plaisent bien !

Marie a dit…

Quel beau post, Lyliane ! Moi aussi ça me plairait d'aller dans un pays "authentique" mais je ne sais pas si mes modestes moyens me le permettront un jour....

hpy a dit…

Je suis contente de te retrouver dans le bloghosphère, contente aussi de voir que tu as vu autre chose que l'or des incas. (Je suis allée voir l'expo sur l'Egypte d'Akhénaton à Ramses au Foire du Havre hier, avec l'or de Toutencamion au milieu, et c'était très beau. Mais j'étais obligée de m'imaginer des gens vivant, fabriquant ces statuettes, peignant ces peintures magnifiques, pour en profiter comme toi, tu l'as fait au Pérou.)

delphinium a dit…

Bon retour parmi nous! je comprends que la descente dans notre société en crise comme dit bergson a dû être difficile. Mais nous ne devons pas nous flageller parce que nous sommes nés ici et pas ailleurs. Je me dis une chose toute bête. Moi je déteste la frénésie des cadeaux de Noël, je déteste les magasins, je déteste le stress avant Noël, il y a même des fois où cela me rend malade. Pourquoi tous les gens comme moi et comme vous, on ne boycotterait pas ces fêtes de fin d'années, en pensant à des choses plus simples? Si on lance un mouvement "contre la frénésie de Noël", on pourrait être suivi petit à petit. Je ne sais plus quel sociologue parlait du pouvoir de la société civile. Je crois en ce pouvoir mais il est clair que si je suis la seule à y croire, cela ne changera rien. Le consommateur peut faire tellement en refusant de participer à l'abêtissement de l'homo economicus.
Quand je vois ce que mes neveux reçoivent pour Noël et ces enfants en photo, je me dis qu'un monde les sépare. Mais je peux aussi me dire que cette année, les cadeaux pour les neveux seront plus petits et plus intelligents.
non?

Marguerite-Marie a dit…

bon retour parmi nous et partage avec nous comme aujourd'hui le voyage que tu as fait. En accord complet avec toi .
Les 2 enfants sont absolument magnifiques

Bergson a dit…

alors la vie française reprend sa place petit à petit ?

ALAIN a dit…

Bonjour Lyliane, je suis content de te retrouver, fidèle au poste sur ton blog. Voir la pauvreté est toujours dérangeant, même dans le métro parisien.

Marie du Nord a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec toi concernant ta réflexion sur Noël.
Bon retour
Bisous Lyliane

GMG a dit…

Welcome back!!
Trois semaines toujours là haut à plus de 3000 mètres (4000 à Titicaca); et dis-moi, pas de problèmes? Ou tu avais toulous le thé de coca à ta coté... ;))

Olivier a dit…

il est tres dur de revenir. Le changement de civilisation n'est pas toujours facile.
Les portraits des enfants sont tres beaux.

Peter a dit…

Le décalage ne marche plus comme excuse! A quand le deuxième message de ton voyage?

alice a dit…

Quel plaisir de te retrouver! Oui, j'imagine que le contraste doit être bien choquant...Avant d'être "découvert", le Pérou était un pays très riche (de là l'expression "c'est le Pérou!")! Si tu veux, deux titres de livres très différents mais qui apportent un éclairage intéressant: "Les veines ouvertes de l'Amérique latine", de Eduardo Galeano chez Terre humaine (Plon) et "Le procès des étoiles" de Florence Trystram (Petite Bibliothèque Payot), un petit bijou.

Chez Madeleine a dit…

J’arrive en retard après ton retour.
Beau voyage qui te laisse un peut de nostalgie... ou d'inachevé...
Tu ne peu pas porter sur ton dos toute la misère du monde...
Bisous bonne journée ^_^

Marguerite a dit…

Comme je te comprends, cependant il faut se forcer sinon c'est de plus en plus dur
Le tour du monde que je suis en train de terminer est peut-être moins lointain et cependant il m'a beaucoup appris et apporté à moi aussi. Le regard change. Je te raconterai.
Bisous

Pas-a-pas se fait notre chemin a dit…

bonjour lylianne
bravo pour ces photos et tes commantaires
merci d'etre passé chez moi,le livre est terminé depuis hier soir 20h30
ce matin il est chez l'editeur pour une derniere lecture et hop !!sous presse pour noel
a bientot
patrick

esperance a dit…

j imagique que cela doit être un choc de revenir , comme de certains autres pays d ailleurs

je t embrasse et je serai patiente
pour la suite
prends ton temps liliane

a tres bientot

Bergson a dit…

Dis moi L6 le retour est si terrible que tu ne mettes pas quelques photos ?

Cergie a dit…

T'es toujours dans tes nuages ?
Tu ne sais par quel bout commencer ? Chez Marguerite j'ai posté :

Un voyage de mille lieues a commencé par un pas.

-Lao-Tseu-


Fais donc un deuxième pas, Lylie

hpy a dit…

Comment vas-tu?

Therese a dit…

Lyliane est sur une petite feuille d'automne qui prend son temps pour redescendre. Mais elle fait des petites visites à droite à gauche qui prouvent que tout va bien.

Therese a dit…

On attend quand même une ou deux photos pour que l'on comprenne mieux...

nazzareno a dit…

difficulté concilier les différents aspects du monde, regarder tout avec les yeux du touriste, sans laisser que ce que tu vois tu t'entres dans le coeur. Il faut être très cyniques ou très forts, et nous sommes par contre seulement gens que dans ces moments ils comprennent tout ce qu'elles sont chanceuses....
Ciao et bien revenue entre nous!

lyliane a dit…

J'arrive..j'arrive... la montée a été dure (j'avais pris mon sac de feuilles de coca avec moi),mais la descente encore plus.Mais j'ai pris tellement de photos que je les regarde une à une en revivant mon voyage. Je prépare mes posts et aussi mon nouveau mais plus court voyage à Budapest dans un mois.Merci à tous pour vos commentaires.

claude a dit…

Ben dis ma petite Lyliane, ça t'arrange pas les longs et loins voyages. Mais qu'est-ceque tu as fait de si épuisant chez les Incas ? Merci pour tes mails, J'aime le dernier !