lundi 26 mai 2008

ENFIN reconnectée

J'avais perdu le fil... c'est le cas de le dire.

Jeudi dernier, l'EDF est venue faire des travaux devant chez moi,

Le lendemain matin la télé assistance que j'ai fait installer pour ma maman, me prévenait sur mon portable qu'il y avait un soucis au niveau de ma connection téléphonique.

J'ai appelé en désespoir de cause mon opérateur téléphonique qui m'avait promis une réparation dans les 48 heures,( mais il y avait le week end entre deux), enfin, ils viennent de venir remplacer un cable aérien qui avait été coupé par l'EDF, sûrement.

J'espère que vous n'avez pas cru que je vous oubliai,
(merci Peter d'avoir mis un petit mot pour signaler mon ennui technique).


J'espère que vous avez passé un bon week end, que les mamans ont été à l'honneur.

La mienne toujours aussi fleurie.

J'ai fêté l'anniversaire de mon amie Graziella, dans un bon restaurant gastronomique à Evreux, il date de 1517.

Voici son histoire



L'entrée et le salon sous la verrière


Je me suis régalée de poissons, comme d'habitude.



Et Graziella a été ravie de son cadeau.
Ne pensez pas que c'était un affront pour sa beauté, car elle est super belle mon amie Italienne.

jeudi 22 mai 2008

Heureuse rencontre

Je suis un peu en retard pour publier notre rencontre, mais j'étais en vacances.

Un beau jour d'Avril, nous nous sommes donné rendez vous devant Notre Dame de Paris avec Claude de la Sarthe, Raindorp de Leira au Portugal (j'y suis passée l'année dernière), notre plus célèbre Suédois de Paris, Peter et moi même.

Le centre commercial de Leira.

Peter, Christina et Claude.


Raindorp et Claude nous avaient apporté des cadeaux, que nous déballions avec curiosité.



La panière de Raindorp avec le coq, emblème du portugal, et l'assiette de Claude avec le folklore de la Sarthe.

Je me suis servie des 2 objets pour l'anniversaire de maman.



Peter nous a offert le délicieux repas pris à l'extérieur dans les jardins du Luxembourg.

Merci encore mille fois à tous les trois.

Et moi direz vous?

Eh bien, j'étais venue les mains vides, honte à moi, ce n'est pas mon genre, aussi je me ratrapperai quand j'irai voir Claude dans la Sarthe, et Raindorp au Portugal, quant à Peter je vais bientôt à Paris et il sait que je lui offrirai un bon restaurant.

dimanche 18 mai 2008

Coucou!


Je suis de retour au nid,

et des mésanges charbonnières ont fait le leur dans la petite boîte pendue à mon chalet.


(je rassure Bergson, j'ai tout vendu mon muguet, sur la banquise qui fond à vue d'oeil).



J'ai retrouvé un jardin fleuri, et mon arbre rose qui fait l'admiration de tout le village.







J'ai visité un coin de France que je ne connaissais pas et puis je suis partie à Bormes les Mimosas, où je n'étais pas allée depuis 5 ans.



Je suis passée passée à Montpellier où j'ai pensé à Marie, à Arles où j'ai souhaité un petit bonjour à Peter et sa famille, à Marseille où je n'ai pas vu Alex, j'ai bien pensé à vous tous, je vous raconterai mon périple, mais j'ai beaucoup de choses à faire et suis assez inquiète de la santé de ma petite maman.

dimanche 4 mai 2008

MAI



Mai vient de Maïa, déesse, mère de Mercure, à laquelle les Romains avaient consacré ce mois.


Pour Charlemagne c'était le moi des prairies, pour l'église celui de la Vierge Marie.


Aussi était il de mauvais goût de s'y marier.


Le calendrier des bons laboureurs ne le cache pas :"Si le commun peuple dit vrai, mauvaise femme s'épouse en mai".


Mai est pourtant pour les cultures le mois de toutes les espérances.





Le jour croît pendant le mois d'une heure dix huit minutes.





Je suis le franc roy de l'année,

Je suis le May par qui parée

Est mainte belle damoyselle,

Et en mon temps fut approuvée

Des docteurs toute la querelle...

Grand calendrier des bergers,

Guiot Marchand, 1496.



Mai fleuri : an réjoui

Mai venteux : an douteux.

Mai frileux : an langoureux



Je pars jusqu'au 18 mai , je vous embrasse tous et reviendrai vite vous revoir en rentrant.