jeudi 29 janvier 2009

Maison de glace


Entrez avec moi dans la maison de glace


Prenez place dans la salle de séjour, ou préférez vous que je vous emmène


dans le bar afin de déguster un alcool qui réchauffe

Un alcool fort servi dans des verres en glace,

je vous en prie, gardez vos gants!




choisissez votre chambre à coucher,
celle ci est belle et spacieuse, mais il y a beaucoup trop de monde...

celle là est trop blanche à mon goût,

Attendez, je vérifie si toutes les lampes fonctionnent bien,

Une chambre pour monsieur célibataire, avec cette si belle dame veillant sur son sommeil,

j'aime beaucoup celle là dans les boules de neige,

A moins que vous ne préfériez passer par la chapelle pour bénir votre union, avant de profiter des peaux de rennes bien chaudes?


Mais non vous n'êtes pas chez moi, bien que j'aime le froid,

mais dans l'ICE Hôtel à Jukkasjärvi, en Suède, le pays de notre ami Peter,

à 300 km au dessus du cercle polaire.


Bienvenue, mais couvrez vous bien il fait très très froid.

dimanche 25 janvier 2009

Joies d'un VRAI hiver

Si comme moi, vous aimez l'hiver,
venez à Kiruna,en Suède, à 300km au dessus du cercle polaire, profiter des joies de la neige et de la glace,
ici les avions ne sont pas bloqués au sol par quelques flocons et plaques de verglas, les employés des aéroports savent manier le balai!!!

vous vous y feraient de nouveaux amis

vous logeraient avec les Samis

vous ferez du traîneau à rennes,


de la sculpture sur glace,


vous admirerez celles des autres,


celles du concours de sculpteurs de nombreux pays,

vous irez au marché vous choisir une belle fourrure, vendue par un authentique trappeur,

vous pourrez vous essayer au ski doo

faire des dérapages, au frein à main, sur les lacs gelés,


surtout ne pas pratiquer la chasse à l'élan avec votre voiture,


manger de bons sandwichs glacés au renne,


admirer le bleu du jour commençant "sa nuit" à l'heure de la sieste,

et pour vous rafraîchir de votre journée sportive, piquer une tête dans cette belle piscine extérieure!

Mais pour cela, il n'y a qu'un vrai Suédois qui peut le faire, je pense?
Je vais poser la question à mes 2 amis scandinaves, vous qui les connaissez, demandez leur si ils ont déjà pratiqué leur sport national.

mercredi 21 janvier 2009

Retour à Lima

Adieu le Nord du Pérou,
retour au niveau de la mer à Lima, en bus de nuit, mais cette fois ci j'ai pris un supplément pour voyager en super luxe, c'est à dire en bas, avec des fauteuils plus confortables et sans ronfleur à mes côtés!

Journée libre, j'ai décidé de la passer "libre et seule",

le matin visite de la huaca Huallamarca,

cette pyramide qui correspond aux temps antérieurs aux incas se trouve en plein centre du quartier de San Isidro à Lima,


le site étant fermé, je n'ai pas voulu rater le Musée de l'Or, qui est le plus important musée de l'or d'Amérique.

Belle collection d'objets rituels et de bijoux d'or, pré-incas et incas. Nombreuses pièces de l'époque Mochica et Chimu : vases, diadèmes, pectoraux, masques colliers...

Je suis surtout restée bouche bée et je n'en croyais pas mes yeux devant des "plats"

Pour moi, ils représentaient les mêmes dessins que ceux de la Pangée ci- dessous:

la mer étant en or, les terres en turquoise

les photos étant interdites, je ne retrouve nulle part trace de ces objets, il faudra que je retourne là bas pour les revoir et les étudier plus longuement.





Gold Tumi Gold Mask
La culture Lambayeque (Photo © Gold of Peru Museum)

Gold Vessel Culture Chimú - Gold Mask Culture Mochica
(Photo © Musée de l'or du Pérou)

Pour me remettre de mes émotions, je suis montée au restaurant de l'hôtel Marriot, qu'un charmant maître d'hôtel m'a fait visiter, il m'a fait appeler un garçon qui parlait le français qui m'a servi de guide dans l'hôtel et m'a prise gentillement en photo,
avec le sourire on arrive à tout!



Par ce temps magnifique, j'ai préféré manger à la terrasse et j'ai dégusté et adoré le céviche le plus connu des plats péruviens:

du requin cru mariné dans du citron vert,du poulpe,des crevettes,du piment andin le "rocoto" et des rondelles d'oignons doux, servi avec des "cancha" grains de maïs grillés,des maïs verts,des patates douces et des panochas, de délicieux coquilllages.


La bouche en feu, je n'ai pas résisté au délicieux

pisco sour, l’apéritif national :

(trois mesures de pisco (marc de raisin), quatre de sirop, un demi citron vert, trois ou quatre gouttes d’angostura, un blanc d’œuf et de la glace pilée, le tout passé au shaker puis on ajoute une petite pincée de cannelle sur la mousse dans le verre avant de servir).

Le pisco sour est un must, en le savourant j'ai attendu la venue de la nuit et admiré la grande croix qui illumine la baie de Lima.

Déjà une semaine passée au Pérou , mais que de choses vues et apprises.

lundi 19 janvier 2009

Yungay

Une petite ville située à 2535m d'altitude, fut complètement détruite en 1962, puis une autre catastrophe tua 30 000 habitants en 1970:
ils furent tous enterrés vivants par une coulée de boue.

Un pan de la montagne se détacha et tomba dans un lac provoquant une sorte de raz de marée, l'eau du lac descendit dans la vallée à 300 km heure!


Je suis allée me recueillir sur le Campo Santo, où il y a un monument commémoratif pour les victimes et un autre pour des sauveteurs qui ont péris en portant secours à ces malheureuses gens.



Il y a une immense tache noire sur le sol, illustrant de façon tragique l'expression,:
"rayer de la carte".

La ville n'a pas été déblayée faute de moyens et un jardin de roses à été cultivé sur son emplacement.


Sur ce qui était la grand place, il ne reste que 3 palmiers décapités, mais protégés par la cathédrale.





Voici un morceau du clocher et le sommet de la cathédrale qui émerge de la coulée de boue.






Et ce qu'il reste d'un bus , vision d'apocalypse!






La façade de la cathédrale a été reconstruite vers le sommet du Huascaran(qui est dans les nuages), une messe est célébrée tous les ans à la date anniversaire, sur un des blocs détaché de la montagne et que l'on a laissé à l' endroit où il a été retrouvé.






Le ciel s'est soudain assombri et avec le coucher du soleil, cela faisait une drôle de couleur et d'impression (je n'ai rien changé à la couleur de mes photos).




Je me suis tournée vers le cimetière qui était bâti sur plusieurs étages, dont il n'en reste que 3 et dans lequel il y a eu quelques survivants, en demandant à ce christ qui a été témoin de ce cataclysme


"PLUS JAMAIS CELA"